Archives mensuelles : janvier 2010

Triste anniversaire

get.aspx

C’est le genre d’anniversaire que l’on préfèrerait ne jamais souhaiter. Sur les 365 derniers jours, tous les journalistes français ont pu couvrir les évolutions de l’affaire Woerth/Bettancourt,
les frasques identitaires du gouvernement, les élections en Cote d’Ivoire, en Belgique, les avancées et les reculades US sur l’avenir de la Palestine. Tous, sauf 2… Hervé Ghesquière et Stéphane
Taponier fêtent aujourd’hui leur 1 an de captivité en Afghanistan. 

1 an loin de leur famille, 

365 jours sans pouvoir travailler, 

8760 heures sans pouvoir raconter au monde ce qu’il se passe en Afghanistan, chez les militaires présents comme chez la population locale. 

 

Ici, 1 an d’attente, c’est trop, alors qu’est ce que ce doit être 1 an coupé du monde, sans liberté de mouvement…

 

Partager l’article !
 
Triste anniversaire:

C’est le genre d’anniversaire que l’on préfèrerait ne jamais souhaiter. Sur les 365 derniers jours, tous les jo …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Jour heureux

proces_clearstream_discours_herzog432.jpgLe hasard fait souvent bien les choses. Ce 28 janvier, le Président de
la République fête son 55ème anniversaire et le tribunal de Paris a rendu son verdict dans l’affaire Clearstream.
Pourtant celui qui avait le sourire ce midi n’était pas celui attendu. Alors que notre Président de la République avait oublié la présomption d’innocence annonçant que tous les coupables étaient
dans le box des accusés, ce même personnage modéré voulait également voir Dominique de Villepin pendu à un croc de boucher. Ce qui aurait pu être un beau cadeau d’anniversaire s’est retourné contre
lui.
Le verdict du tribunal est tombé, Dominique de Villepin est innocent! Happy birthday to you, Mister President!

Ce n’est pas juste une décision de justice qui est tombée, c’est la première grosse épine qui se plante dans le pied de Sarkozy. En effet de Villepin cache à peine son ambition pour 2012. Et avec
un CV qui s’agrémente à présent d’une victoire judiciaire contre un président qui sera surement candidat à sa succession, Dominique de Villepin s’annonce comme un candidat sérieux à droite.

Loin d’être Chiraquien, ou Villepiniste, pourquoi suis-je si en joie? D’abord car c’est un vrai revers pour un président de la République qui se croit tout permis, qui ne maitrise pas ses paroles
et qui, enfin, reçoit son premier boomerang.
En 2ème point, je suis heureux de cette décision à titre de preuve de l’indépendance de la justice. C’était ma crainte déjà annoncée dans mon billet bilan de l’année passée, me voila rassuré. Le président omniprésent n’a pas réussi à prendre le
pas sur la Justice. Il reste à espérer qu’il ne se venge pas en appuyant de tout son poids sur la suppression du juge d’instruction.
3ème point, le verdict envers Denis Robert. Lui aussi a obtenu la relax. La liberté de la presse, d’expression et d’information est respectée.
4ème et dernier point, c’est pour le militant socialiste qui pense lui aussi à 2012. On s’oriente vers une division forte à droite avec 2 fortes personnalités qui ne s’épargneront rien. Si en face,
le PS arrive à présenter un candidat massivement soutenu grace à une primaire ouverte, si les différentes forces de Gauche ne se battent pas entre elles mais font front commun pour une alternance à
la droite au pouvoir, alors on peut avoir une lueur d’espoir…

Pour conclure, ce jour fut aussi un jour heureux dans le petit monde des réseaux sociaux. Grâce à Amaury Guibert (journaliste à France 2), les
internautes ont pu suivre la séance dans son intégralité sur twitter. Il semblerait même que nous ayons été au courant avant que l’AFP ait fait parvenir son flash urgent! Merci le web 2.0 😉

 

Partager l’article !
 
Jour heureux: Le hasard fait souvent bien les choses. Ce 28 janvier, le Président de
la République fête son 55ème anniversaire et le tribunal de …

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Les élus et les candidats PS soutiennent Jeudi Noir à la Marquise

Voici un article que j’ai écrit pour le site de la section du 4ème sur le soutien des élus locaux socialistes et des candidats aux régionales au collectif Jeudi
Noir qui occupe un hotel particulier place des Vosges dans le 4ème arrondissement:

jeudi_noir.jpg
Depuis le 27 octobre 2009, le collectif Jeudi Noir a investit un immeuble situé Place des Vosges, immeuble appelé « La Marquise » car ce bâtiment a vu la naissance de la marquise de Sévigné. Le
lieu est inoccupé depuis 1965 et la propriétaire paye la taxe sur les logements vacants depuis l’instauration de cette taxe en 1995. En l’absence de travaux de rénovation et d’entretien de fond,
les 13 logements ne sont pas louables en l’etat et sont vacants. La propriétaire vend en ce moment tous ses autres actifs immobiliers pour récupérer les sommes nécessaires à la remise en état
permettant une relocation.


anne_hidalgo.jpg
Le 3 décembre, Anne Hidalgo (tête de liste PS à Paris pour les élections régionales), accompagnée de Christophe Girard, Marie-Pierre de la Gontrie et Guillaume Balas (tous trois candidats sur la
liste parisienne), a rencontré une première fois les membres du collectif Jeudi Noir et les jeunes qui ont élu domicile dans l’hôtel particulier.

En ce début d’année, Anne Hidalgo et la Mairie de Paris ont tenu à réaffirmer leur soutien au collectif au moment de leur procès. Le verdict du procès tombé le 18 janvier a ordonné l’expulsion
des militants. De plus les habitants de la Marquise devront payer 25 000€ par mois de présence.
La liste PS conduite par Jean-Paul Huchon par la présence de Guillaume Balas sur place le 18 janvier a réaffirmé aux membres de l’association l’engagement de la Région en faveur du logement en
Île-de-France. En effet, depuis 2004, un milliard d’euros ont été investis et 240.000 logements sociaux ont été créés ou réhabilités. La Mairie de Paris par l’intermédiaire de Jean-Yves Mano a
également renouvelé son soutien à Jeudi Noir.

 

Crédits photos : AFP / François Guillot et http://anne-hidalgo.net/

 

Partager l’article !
 
Les élus et les candidats PS soutiennent Jeudi Noir à la Marquise:
Voici un article que j’ai écrit pour le site de la section du 4ème sur le …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Extraits du rapport parlementaire sur le voile intégrale

assemblee-nationale22
La mission parlementaire a rendu ses conclusions ce mardi 26 janvier. La bonne nouvelle est qu’elle ne préconise pas la création d’une loi interdisant le port du voile sur la voie publique, il faut
espérer que cette préconisation soit bien suivie par les parlementaires et le gouvernement. Mais les propositions issues du rapport ne sont tout de même pas toute acceptables.
 
La 1ère proposition est un peu technique. Elle demande l’adoption d’une résolution (et non d’une loi). Une résolution n’est pas contraignante. Elle sert régulièrement de déclaration de principe et
sert le plus souvent d’explication à une loi complexe. Je ne vois donc pas trop l’impact qu’aurait une résolution contre le port du voile intégral.

La 4ème proposition invite à « généraliser la formation des agents en contact direct avec les usagers aux règles de la laïcité et à la gestion des incivilités ».
Porter une burqa est signe d’incivilité? Qu’est-il vraiment compris dans ces règles de la laïcité?

La 13ème proposition demande qu' »afin de conforter les agents publics, adopter une disposition interdisant de dissimuler son visage dans les services publics ».
Les femmes voilées intégralement ne pourront pas aller à la Poste acheter des timbres?

La 14ème proposition suggère de « refuser la délivrance d’une carte de résident aux personnes qui manifestent une pratique radicale de leur religion, incompatible avec les valeurs de la République,
en particulier le principe d’égalité entre hommes et femmes, ceci étant considéré comme un défaut d’intégration ».
Les prêtres catholiques intégristes vont-ils pouvoir devenir résidents français? Interdire l’accès aux postes de prêtres aux femmes n’est pas vraiment égalitaire. Certains prêtres intégristes
demandent le retour à la monarchie ou certaines communautés comme l’Opus Dei pronent la violence physique sur eux mêmes pour expier leurs péchés. Est-ce compatibles avec les valeurs de la
république?

La 15ème proposition demande d’interdire l’attribution de la nationalité française à ces femmes.
Une réelle discrimination est donc proposée entre les françaises intégralement voilées et les femmes en attente de naturalisation.

Certaines propositions semblent aller dans un sens qui me convient mieux comme la 9ème proposition qui prévoit « la création d’un délit de violences psychologiques au sein du couple ». 

Toutes les propositions peuvent être lues ici.
Et pour les plus courageux, l’intégralité du rapport, avec le détail de toute la réflexion et les contributions des différents, est consultable en suivante sur le site de l’assemblée nationale
 

 

Partager l’article !
 
Extraits du rapport parlementaire sur le voile intégrale:
La mission parlementaire a rendu ses conclusions ce mardi 26 janvier. La bonne nouvelle …

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Cachez ce voile que je ne saurais voir!

burqa_francaise.jpgC’est ce mardi que le rapport de la mission
d’information parlementaire sur le port du voile intégral doit être rendu. C’est un moment que j’attends avec une certaine impatience puisque l’on devrait voir un rapport où députés communistes
et UMP parleront d’une même voix. Tout en sachant que JF Copé (président du groupe UMP à l’assemblée nationale) a déjà annoncé qu’il voulait déposer un projet de loi interdisant le port du voile
intégral.

 

Avant toute considération sur le symbole du vêtement incriminé, on peut se poser la question de la légalité de l’interdiction du port d’un vêtement. En juin dernier, de nombreuses voix se sont
élevées contre le décret interdisant le port de la cagoule dans les manifestations. Les mêmes personnes devraient élever la voix pour protester contre cette nouvelle tentative d’atteinte aux
libertés individuelles. Alors que dans le cadre du décret « anti-cagoule », l’objectif était de garantir l’ordre public en permettant l’identification des fauteurs de trouble, ici avec le voile
intégral, même le spectre de la menace sécuritaire ne peut pas être agité. 

Quand j’entends que ce vêtement est le symbole d’un islam extrémiste, de la radicalisation de l’islamisme dans les banlieues. Je ne peux m’empêcher de penser à ce passage de Persepolis où Marjane
Satrapi nous explique que les gardiens de la révolution demandent aux étudiantes de porter des pantalons moins large alors qu’il ne faut pas deviner les formes de la femme. Dans la bande
dessinée, on comprend le caractère ridicule de la loi islamique qui utilise la religion pour interdire la culture occidentale. Il me semble que nous vivons la même chose en France (voire en
Europe avec nos voisins suisses) en tentant d’interdire au fur et à mesure tous les signes de la religion musulmane.

 

Si j’oppose le fait que cette loi ne concerne que 350 ou 1900 femmes (en fonction de l’humeur des RG), les partisans de l’interdiction me répondent que justement, le voile intégral est la marque
d’une secte minoritaire ET dangereuse et qu’il faut tout faire pour l’interdire. Si ces sectes inquiètent tant nos députés, pourquoi ont-ils voté une loi empêchant la dissolution de l’Eglise de
Scientologie, mouvement sectaire qui compte 45 000 membres en France? 

 

En plein débat sur l’identité nationale, le gouvernement nous jure que ce n’est pas un débat, encore moins un procès à charge contre les musulmans et que le débat sur la burqa est indépendant de
celui sur l’identité. (Si en France, on pouvait douter de la sincérité de l’explication suite aux différents dérapages racistes des différents élus de la majorité, on trouve une preuve du
mensonge si l’on se tourne vers le consulat à New York qui organise mercredi 27 un débat dont le sujet est « Islam and National Identity in France« )

Cependant l’UMP propose comme sanction l’interdiction d’accéder à la nationalité française aux femmes intégralement voilées. Exemple supplémentaire de l’amalgame entre religion et nationalité.
Les 5 millions de musulmans de France ne sont pas tous des étrangers! Même si l’on réduit à l’infime portion de musulmanes entièrement voilées (1900 sur 5 millions, soit 0,04% de la population
musulmane), nombreuses sont les femmes qui sont françaises. Que faire? Les destituer de leur nationalité? 

Et quel comportement avoir avec les touristes? Je pense principalement aux riches familles saoudiennes. Elles sont actuellement très bien accueillies quand elles viennent en vacances dépenser
leurs pétrodollars dans les boutiques de l’avenue Montaigne ou de la Place Vendôme. Va-t-on leur interdire l’accès au territoire français pour tenue incorrecte au passage de la frontière? Ou
aurons-nous une loi interdisant le port du voile intégral uniquement aux femmes musulmanes de nationalité étrangère ayant un revenu mensuel inférieur à 2000 euros? 

 

D’un point de vue personnel et purement humain, je ne suis pas favorable au port du voile intégral. Je ne pense pas qu’une telle pratique soit compatible avec l’épanouissement et l’évolution de
la Femme dans la société. Mais ce n’est pas avec des lois ultra ciblées et démagogues que l’on va faire évoluer les choses. C’est en éduquant tous les jeunes (de tous sexes, de toutes
confessions), en insistant sur les combats pour les droits civiques, sur les grands combats féministes du siècle dernier, que l’on peut infléchir en France sur le port du voile intégral. Il ne
faut pas marginaliser les personnes qui ont fait le choix de porter ces vêtements. En revanche, on peut étudier les moyens pour lutter contre celles et ceux qui imposent le port du voile intégral
à leur femme ou enfants. Je pense qu’il faut aider et favoriser les associations pour qu’elles puissent être toujours à l’écoute des femmes qui souhaitent en parler, pour que ces associations
puissent aider ces femmes désirant s’affranchir du joug de la religion.

Face à la stigmatisation constante de certaines catégories de la population par le gouvernement, il faut faire opposition par le respect de toute la population. 

Face à la répression comme unique forme d’action, il faut développer l’écoute et le dialogue.

C’est ainsi que l’on améliorera la vie de tous sur le territoire.

      

PS: sur le même sujet, je ne peux que conseiller la lecture de cet excellent billet 

 

Partager l’article !
 
Cachez ce voile que je ne saurais voir!:
C’est ce mardi que le rapport de la mission
d’information parlementaire sur le port du voile intégr …

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le 21 janvier, je soutiens la Fonction Publique!

 

Il est nécessaire de tout faire pour sauvegarder les espèces en voie de disparition. Cette phrase de bon sens ne trouve que très peu de contradicteurs en temps normal. Et pourtant, ce jeudi 21
janvier, il faudra encore une fois se montrer uni, mobilisé et nombreux pour faire entendre cette phrase à nos dirigeants. Face à la mauvaise foi et les mensonges du gouvernement, il faudra
encore expliqué aux citoyens français le bien fondé de cette revendication. Ce jeudi, tous les employés de la fonction publique se mobilisent pour la protection des différents services publics,
contre les différentes réformes de l’Etat et contre la suppression massive des postes (2010 verra la suppression de 35 000 postes dans la fonction publique dont 15 000 uniquement dans l’Education
Nationale). En guise d’introduction à cette journée de mobilisation unitaire, voici un rapide tour d’horizon des mécontentements. 

Defense-de-la-fonction-publique

Le personnel de l’Education Nationale se fera entendre contre le recours à l’emploi de postes précaires alors que les nombres de places admissibles aux différents concours sont
en chute libre année après année. Ce sera également l’occasion de manifester contre la disparition des IUFM (instituts créés sous François Mitterrand avec la loi Jospin au passage) et le risque
important de voir des professeurs encore plus démunis lors de leurs premières années à cause d’une trop faible formation sur le terrain.

Le monde de la Santé sera lui mobilisé contre l’orientation que prend l’Hôpital Public. La création d’objectifs chiffrés dans les hôpitaux, la fermeture des moins rentables, la
loi Bachelot nous amène sans crier gare vers la privatisation des services sanitaires et sociaux.

La Culture continuera son mouvement de protestation contre la Révision Générale des Politiques Publiques. Pour rappel, Beaubourg a été en grève durant 6 semaines à ce sujet en
fin 2009 et le Musée du Louvre continue ses actions avec les Jeudis Noirs de la Culture. Ce jeudi sera l’occasion de protester contre la marchandisation de la culture mettant à mal entre autre
l’accueil des visiteurs (ou plutôt clients à présent), la création et la programmation culturelle.

La Poste manifestera toujours son refus de voir son statut modifié et réclamera la tenue d’un véritable référendum pour la sauvegarde d’un service public postal.

Le syndicat de la Magistrature, quant à lui, tire la sonnette d’alarme contre les suppressions de poste, contre la réorganisation de la carte judiciaire et donc la fermeture de
nombreux tribunaux au détriment d’une justice de proximité. Ce 21 janvier permettra encore une fois de protester contre la fin du juge d’instruction, symbole de l’indépendance de la
Justice.

Pour finir, France Télévision sera en grève pour le maintien de leurs acquis sociaux. Ce sera surement l’occasion également de demander la garantie d’indépendance de ses
journalistes après les différentes attaques réalisées par l’Etat envers ces derniers (comme par exemple les propos scandaleux de Claude Guéant à propos des journalistes de France 3 kidnappés en
Afghanistan). 

C’est pour tout cela et pour bien d’autres raisons encore, que Jeudi 21 Janvier, à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires (syndicats rejoints dans de nombreux endroits
par l’UNSA et la CFDT), toute la fonction publique se mobilise partout en France, au travers de plus de 110 manifestations. Tous sont unis pour montrer au gouvernement et au chef de l’Etat leur
volonté de sauvegarde d’un véritable service public, présent sur tout le territoire avec les moyens nécessaires au bon fonctionnement des différents services.

 

 

Partager l’article !
 
Le 21 janvier, je soutiens la Fonction Publique!:
 

Il est nécessaire de tout faire pour sauvegarder les espèces en voie de disp …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

En exil dans la rue

afghans rueIls sont environ 150, ils sont souvent jeunes, parfois même très jeune (à peine 15 ans pour certains), ils n’ont pas de source de
revenu, ils vivent dans la rue. On les croise dans de nombreux lieux du 10ème arrondissement de Paris, à proximité des gares du Nord et de l’Est, dans certains squares. Qui sont-ils? Ils sont
principalement Afghans. Depuis la fermeture de Sangatte, ils sont de plus en plus nombreux à essayer de trouver refuge à Paris. La plupart de ces Afghans sont en France le plus légalement
possible, avec des papiers en règles et le statut d’asile politique.

Le problème est que rien n’est fait par l’Etat pour leur offrir des conditions d’accueil décentes alors qu’il s’agit d’une de ses compétences. Le gouvernement refuse de travailler sur le sujet
préférant mettre en avant le statut illégal d’une minorité d’entre eux. De ce fait aucune structure d’accueil n’est créée par l’état pour offrir aux nouveaux exilés un premier accueil, des cours de
langue ou d’autres aides pour faciliter leur intégration. 
La Mairie de Paris et de nombreuses associations telles que Aurore, RESF ou Emmaüs sont obligées de se mobiliser pour pallier au désengagement de l’état. C’est pourquoi, par exemple, la Mairie
de Paris a mis à la disposition d’Emmaüs des locaux non utilisés de l’hôpital St Lazare jusqu’au 31 mars. Ces logements d’urgence et d’appoint permettront à une centaines de personnes d’avoir accès
à des soins, et à un suivi pour les accompagner dans leurs démarches pour faire valoir leurs droits.

C’est dans ce contexte qu’a eu lieu ce dimanche un rassemblement de soutien au quai de Valmy suite à l’appel d’Emmaüs, des Enfants de Don Quichotte, du GISTI, de Médecins Sans Frontières et de
Médecins du Monde et de nombreuses autres associations d’aide aux exilés. Cette manifestation célèbre à sa manière la fin d’un logement temporaire qu’un particulier avait proposé pour aider une
dizaines d’immigrés vivant sur les rives du canal St Martin. 

Enfin, aujourd’hui, je suis le 2134ème signataire d’un appel lancé par Atiq Rahimi, prix Goncourt 2008, pour que l’état vienne en aide aux jeunes Afghans. Vous pouvez vous aussi signer cet appel
ici: http://sites.google.com/site/afghansparis/home.

 

Partager l’article !
 
En exil dans la rue: Ils sont environ 150, ils sont souvent jeunes, parfois même très jeune (à peine 15 ans pour certains), ils n’ont pas de source …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized