Archives mensuelles : février 2010

Le 1er mars, la journée sans immigrés

Journee_sans_immigres.jpg
Le 1er mars, ne travaillons pas, ne consommons pas! Voici le mot d’ordre du collectif « 24 heures sans nous ». Je le signale régulièrement ici, le gouvernement ne cesse de stigmatiser l’Etranger, il
ne cesse de mettre les immigrés face aux « français de souche » (j’utilise les guillemets car je ne sais jamais qui mettre dans cette catégorie). Tout est fait pour compliquer la vie des immigrés et
des descendants d’immigrés avec des propositions de lois durcissant les conditions pour le rapprochement familial, mettant à mal les conditions des demandeurs d’asile, ou voulant rendre encore plus
opaque ce qui se passe dans les centres de rétention. Aujourd’hui, il est même de plus en plus difficile de pouvoir refaire ses papiers d’identité (qui dit refaire, dit bien sur déjà en
possession de papiers).

Contre cette politique qui fait honte à la France, de nombreuses manifestations sont régulièrement organisées, mais le gouvernement fait la sourde oreille. Pour se faire entendre, il faut frapper
là où ça fait mal et nos dirigeants ne s’émeuvent que si l’on touche à leur petit capital. Donc ce lundi 1er mars 2010, montrons l’importance des immigrés dans l’économie. Faisons tourner la France
au ralenti pendant 24 heures en n’achetant rien de la journée et/ou en n’allant pas travailler. Ce boycott somme toute symbolique doit montrer l’importance du travail de tous et dans tous les
secteurs. Nous sommes tous acteurs du bon fonctionnement de l’économie et demain, 1er mars, n’agissons pas.

Que peut-on faire lundi?

  • Si je travaille, je porte un ruban jaune pour montrer ma solidarité.
  • Des sit-in se dérouleront devant les mairies entre 12h et 14h où tout le monde est le bienvenu avec sa bonne humeur et son casse croute (préparé avec des produits achetés les jours précédents
    😉 ). 
  • Ne consommons rien, n’achetons rien, pas de journaux, pas de baguettes, n’allons pas au restaurant ni au ciné.
  • Sur internet, je change mon statut sur Facebook, je met l’affiche de la journée en image de profil.

En guise de conclusion, je cite le collectif « 24 heures sans nous » :

« POUR LA PREMIERE FOIS EN FRANCE, NOUS DECIDONS DE NE PAS PARTICIPER A LA VIE DE LA CITE. PAR CETTE ABSENCE, NOUS VOULONS MARQUER LA NECESSITE DE NOTRE PRESENCE. »

 
http://www.la-journee-sans-immigres.org/

 

 

Partager l’article !
 
Le 1er mars, la journée sans immigrés:
Le 1er mars, ne travaillons pas, ne consommons pas! Voici le mot d’ordre du collectif « 24 heures sans nous …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

On bosse ici! On vit ici! On reste ici!

Aujourd’hui, séance « no comment » en provenance de http://www.collectifdescineastespourlessanspapiers.com/

Vous pouvez signer la pétition pour la régularisation des travailleurs sans papiers, en suivant ce lien: http://travailleurssanspapiers.org/phpPetitions

 

Partager l’article !
 
On bosse ici! On vit ici! On reste ici!: Aujourd’hui, séance « no comment » en provenance de http://www.collectifdescineastespourlessanspapiers.co

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Chronique d’une semaine de racisme ordinaire

Ce billet pourrait être un sujet de blog à lui tout seul, tellement rares sont les jours où l’actualité ne fait pas échos d’actes ou de paroles racistes. C’est cette accumulation, vue et entendue
ces dernières 24 heures, qui m’ont poussé à écrire pour faire un rapide tour d’horizon de ce qui s’est dit cette semaine.

Voila donc un petit « worst-of » de la semaine:

ali soumare2Dans le cadre des élections régionales, la tête de liste socialiste dans le Val d’Oise, Ali Soumaré, doit faire face à une sale
campagne de la part de l’UMP et particulièrement du maire de Franconville. Francis Delattre pour qui un noir ne peut être que footballeur (« Au début, j’ai cru que c’était un joueur de l’équipe
réserve du PSG. Mais en réalité, il est premier secrétaire de la section de Villiers-le-Bel. Ça change tout !
« , en parlant déjà d’Ali Soumaré) attaque le socialiste en le présentant comme un
« délinquant multirécidiviste chevronné« . Où sont les preuves et si elles existent, comment sont-elles arrivées dans les mains de l’UMP? Ali Soumaré est-il inéligible? Non! Aux dernières
nouvelles, le candidat de Villiers-le-Bel porte plainte pour diffamation.

Une plainte a été déposé par le maire PS de Roubaix contre un Quick pour discrimination car le fast food propose des menus hallal! Une nouvelle attaque vers les musulmans sur un sujet assez
étonnant. Les resto végétariens font-ils eux aussi de la discrimination? Va-t-on encore pouvoir trouver des épiceries kasher? Suspens…

Ilham moussaidRégionales toujours mais dans la région PACA, la candidate NPA dans le Vaucluse, Ilham Moussaïd, a été autorisée par la justice à se présenter aux
élections régionales. Bonne nouvelle dans ce worst of, bonne nouvelle qui tranche avec la raison de sa présence ici. Ilham Moussaïd a été la victime d’une large levée de boucliers car cette femme
de confession musulmane porte le voile. Et son voile serait contre les principes laïc de la république française. En plein débat sur l’identité nationale et sur le port de la burqa, l’affichage de
sa foi en a gêné plus d’un, pourtant personne ne songe à interdire la présence de Christine Boutin à l’assemblée nationale quand elle vient avec sa bible pour les débats sur le PACS ou à interdire
l’existence du Parti Chrétien-Démocrate (de la même Christine Boutin).

Direction le ministère de la xénophobie nationale, où Eric Besson veut restreindre encore les droits des sans papiers en créant des « zones d’attente spéciales » pour accueillir les sans papiers
arrêtés en masse. On peut craindre que ces zones ne soient utilisées pour empêcher les immigrés enfermés de réussir à constituer leurs dossiers pour leur demande d’asile, cette annonce faisant
suite à l’arrivée par la mer de centaines de réfugiés syriens.

Alexandre DumasPour le 5ème et dernier point, tournons nous vers le 7ème art. Le 10 février est sorti au cinéma le film « L’autre Dumas », un film sur Alexandre
Dumas, célèbre auteur des 3 mousquetaires et du Comte de Monte-Christo. Ce qui est un peu moins connu, c’est qu’Alexandre Dumas a pour ancêtre une esclave noire et donc avait la peau bien plus
foncée que la majeure partie de la population du nord de la France à l’époque. L’auteur se définissait lui même comme fils de mulâtre (enfant d’un parent noir et d’un parent blanc), comme un
“nègre”, avec des “cheveux crépus” et un “accent légèrement créole”. Et qui a été choisi pour jouer Alexandre Dumas à l’écran? Gérard Depardieu! Un des plus grands acteurs métis français! Je
considère que le casting s’apparente presque à du révisionnisme, car blanchir un Grand Homme (Alexandre Dumas est au Panthéon depuis 2000), c’est réécrire l’histoire et tenter de faire oublier qui
était réellement Alexandre Dumas.

Mon top5 du racisme de la semaine ne parle pas mais n’oublie pas la collégienne qui s’est fait exclure 3 jours de son collège pour avoir porté un t-shirt pro-palestinien, ou le candidat socialiste
breton (et noir) à qui la tête de liste UMP aurait demandé s’il était bien français et s’il avait une carte d’identité française.

J’espère ne pas avoir assez de contenu pour réussir à écrire des suites régulières à ce billet. 

 

Partager l’article !
 
Chronique d’une semaine de racisme ordinaire: Ce billet pourrait être un sujet de blog à lui tout seul, tellement rares sont les jours où l’actuali …

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Ils osent tout, et c’est à ça qu’on les reconnait

2009 fut une année marquée par une crise économique mondiale qui a touché presque tous les secteurs d’activités, de la finance à l’industrie automobile en passant par l’immobilier ou
l’informatique. Cette crise a provoqué et continue avec ses derniers remous de mettre à mal le taux d’emploi en France.
no-total1

Un exemple d’entreprise en crise est Total, 4ème plus gros pétrolier mondial. Alors que Total annonçait 13,9 milliards d’euros de bénéfices pour l’année 2008, l’année 2009 s’est soldée sur un petit
bénéfice de seulement 7,67 milliards d’euros. Il semble clair que l’entreprise va mal (une baisse de 45% des bénéfices, ce n’est pas rien). Et quand une entreprise va mal, que fait-on? On
restructure, on ferme, on licencie. Et Total n’échappe pas à la règle. Depuis le mois de septembre 2009, l’activité de la raffinerie des Flandres à Mardick (juste à coté de Dunkerque) est à
l’arrêt. Depuis le mois de janvier une grande partie des 400 employés de Total et les 400 sous-traitants travaillant à la raffinerie se font entendre pour éviter la fermeture de l’usine et l’arrêt
de l’activité qui toucherait surement en premier lieu les sous-traitants. Leurs actions ont abouti, début février, a faire repousser l’annonce de la suite des événements par les dirigeants de
Total. Les employés Dunkerquois devraient être fixés sur leur sort vers le mois d’avril. En attendant, une bonne centaines d’entre eux ont décidé d’occuper l’usine.

Suite à cette baisse des revenus chez Total, le pétrolier n’est plus l’entreprise qui peut s’enorgueillir du plus gros bénéfice du CAC40. Ils se sont fait doubler par le géant pharmaceutique
Sanofi-Aventis qui présente des bénéfices pour l’année 2009 de 7,8 milliards d’euros! Le groupe peut remercier la grippe A – H1N1 et les commandes en quantités hallucinantes passées par l’état
Français. Mais l’époque est à la crise, et que prévoit-on chez Sanofi-Aventis? La fermeture de 3 sites en région parisienne (Evry, Rueil Malmaison, et Bagneux) et d’un site dans les alentours de
Toulouse (Labège). La fermeture de ces 4 centres de recherche provoquerait la suppression de près de 3 000 postes selon les syndicats. Bien sur le président de Sanofi-Aventis, Christian Lajoux,
annonce que la restructuration ne provoquera pas de licenciements mais uniquement des départs volontaires. 

photo_1260553451746-1-0.jpg

Grâce à la mobilisation des employés et grâce aux actions des syndicats, la presse et les politiques sont prévenus de ce qui se prépare chez les cadors du CAC40. Car comme trop souvent, les grandes
entreprises osent tout (« et c’est à ça qu’on les reconnait » pour reprendre Audiard), et si personne ne dit rien, ou tout du moins pas assez fort, ils font ce qu’ils veulent, dans un mépris total de
leurs employés et de leur famille.

 

Partager l’article !
 
Ils osent tout, et c’est à ça qu’on les reconnait: 2009 fut une année marquée par une crise économique mondiale qui a touché presque tous les se …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Une retraite pour tous

autres-epargnesAujourd’hui, les principaux syndicats avaient
rendez-vous avec l’Elysée pour un « sommet social ». C’était donc l’occasion d’aborder le sujet sur lequel de nombreux gouvernements se sont cassés les dents, la retraite. Pour ne pas être
embêté par des journées d’action en pleine campagne pour les élections régionales, rien n’a été dit sur les axes de la réforme à venir et le début des discussions avec les différents partenaires
sociaux serait programmé pour début avril, soit 2 semaines après les élections. La fin des débats devrait avoir lieu vers le mois de septembre. Ca laisse le temps à tous les acteurs
d’essayer d’accorder leurs violons et surtout de bien expliquer les directions que prennent les négociations aux citoyens.

Plusieurs options se présentent pour réformer le système des retraites avec un recul de l’âge légal de départ en retraite (aujourd’hui 60 ans), une modification de la durée de cotisation,
l’augmentation des prélèvements obligatoires ou la généralisation de la retraite privée.

Du haut de mes 5 années de cotisations, je ne peux m’empêcher de donner mon avis. Je ne m’attarderai pas sur l’augmentation des prélèvements qui serait encore une fois un coup dur pour les plus
bas salaires.
La retraite privée ne devrait même plus être à l’ordre du jour après la crise bancaire de 2009. Alors que les Etats Unis étaient à « la pointe » de ce principe, l’effondrement des banques a
démontré qu’il était très dangereux de miser tout son avenir sur des placements et qu’une entreprise privée ne pourra jamais apporter les mêmes garanties qu’un état. De plus ce principe est en
totale opposition avec le principe de retraite par répartition issu du Conseil National de la Résistance. Garantir une solidarité entre les générations, avec la population active qui participe au
financement des pensions de retraite, c’est à mes yeux un des fondements de notre Etat Social.

L’idée qui semble être dans la tête du gouvernement est de repousser l’âge légal de la retraite de quelques années (62 ans par exemple). On oublie le principe d’égalité entre les citoyens. Le
jeune qui commence à travailler à 16 ans devra travailler 46ans pour avoir le droit à la retraite alors que le jeune diplômé qui sort de son école à 25 ans pourrait partir après 37 années de
labeur. On devine en plus que le travailleur débutant à 16 ans risque fort d’avoir un travail beaucoup plus dur, plus pénible, plus éprouvant durant une très grande partie de sa vie active que le
jeune diplômé. D’après l’INED1 (Institut National des Etudes Démographiques), un ouvrier de 35 ans peut espérer vivre encore 41 ans (soit jusque
l’age de 76 ans) alors qu’un cadre supérieur de 35 ans aurait devant lui encore 46,6 années (soit jusque l’âge de 81,5 ans). 5 ans d’écart pour 2 personnes nées à la même époque! Et c’est sans
parler des risques d’incapacités et d’handicap qui sont proportionnels à la pénibilité de l’emploi exercé.
L’autre problème lié au recul de l’âge légal de départ en retraite est l’emploi des « séniors ». En 2008, le taux d’emploi des plus de 50 ans était de 38%!!! A quoi sert de mettre en place
aujourd’hui une réforme qui augmenterait la durée de périodes de chômage. Augmenter de 2 ans l’âge légal de la retraite risque fort d’augmenter le nombre de personnes de plus de 50 ans vivant
avec les minimas sociaux car chomeur de longue durée.

Pour toutes ces raisons, je pense qu’il est bon de réformer le système de retraite en jouant principalement sur la durée de cotisation. Non pas en l’augmentant systématiquement mais en l’adaptant
aux différents types d’activité. On ne peut pas demander à un ouvrier qui travaille à la chaîne, en équipe de travailler aussi longtemps qu’un employé qui passe 35h par semaine assis à son
bureau. Pour permettre un principe des plus justes, il faut pouvoir définir avec tous les partenaires sociaux mais aussi avec des instituts indépendants quels sont les emplois pénibles, c’est à
dire ayant une influence négative sur l’espérance de vie. L’importance des instituts d’études dans la définition de la pénibilité d’un travail est importante. Fin janvier, j’assistais à une
conférence/débat avec François Chérèque2, Secrétaire Général de la CFDT. A cette occasion, il expliquait que le travail d’infirmière
devait être considéré comme pénible du fait des horaires décalés, de la position debout quasi non stop et que cela se ressentait dans l’espérance de vie moyenne de la profession. A contrario, le
métier de professeur, la position debout continuelle et le fréquent stress, n’était pas à considérer comme pénible car la population enseignante avait l’une des plus grandes espérances de vie à
l’heure d’aujourd’hui. 
Il pourrait être bon d’ailleurs de réévaluer les différents emplois à intervalle régulier (tous les 10 ans par exemple) pour coller au mieux à l’évolution de la société. 

Cette vision des choses ne semble pas pour le moment bien répandu dans le monde syndical (ni politique d’ailleurs) où la modification de l’âge légal, comme la modification de la durée de travail
est souvent synonyme de fin de non recevoir catégorique. C’est pourquoi à la fin de cette journée à l’Elysée, 5 syndicats (CGT, CFDT, FSU, Solidaires, Unsa) appellent à une journée d’action le 23
mars afin, je suppose, d’exprimer le plus clairement leurs revendications et établir un vrai rapport de force avec un gouvernement qui n’est pas le plus réputé pour ses qualités d’écoute et de
concertation.

Pour finir, je vous invite à suivre les liens suivants renvoyant vers le rapport de l’INED et vers la prestation de François Chérèque à la conférence organisée par Terra Nova.

(1) La « double peine » des ouvriers : plus d’années d’incapacité au sein d’une
vie plus courte
, Emmanuelle Cambois, Caroline Laborde, Jean-Marie Robine; INED; janvier 2008 

(2) Compte rendu de la conférence Esprit Public avec François Chérèque « La crise sociale
: bilan et perspective »
, Terra Nova 

 

Partager l’article !
 
Une retraite pour tous:
Aujourd’hui, les principaux syndicats avaient
rendez-vous avec l’Elysée pour un « sommet social ». C’était donc l’occ …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Notre projet pour l’Ile de France

Cette semaine a débuté par un nouveau moment fort de la campagne des régionales en Ile de France avec la présentation du projet de la Gauche de rassemblement menée par Jean-Paul Huchon. La Gauche
de rassemblement car malgré l’absence des Verts (qui ont codirigé la région) et le Front de Gauche, participent à ce projet les socialistes (bien sûr), les radicaux de gauche, les amis de
Jean-Pierre Chevènement (MRC) et ceux de Robert Hue (MUP).

Je ne vais pas présenter ici le projet dans son intégralité mais juste une très courte sélection qui me semble significative de la vision qu’a Jean Paul Huchon pour la Région. 

116573.jpeg

Le principal axe, qui risque fort d’être au coeur de toute la campagne, concerne les transports. C’est un sujet qui a toujours été au centre de la préoccupation des socialistes en Ile de
France, et encore plus depuis 2006, année d’arrivée de la Région à la tête du STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France). Lors des précédentes mandatures, la région a participé à la création de
4 lignes de tramways, à la mise en service de la ligne 14, à l’amélioration des réseaux de bus de nuit, etc.
Le nouveau projet continue dans cette lignée avec la création de 6 nouvelles lignes de tramways (principalement en banlieue), le prolongement du RER E vers l’ouest, la création d’un « arc express »
permettant de circuler de banlieue à banlieue sans être obligé de passer par Paris.
Autre projet dans les transports, l’ouverture des réductions liées à la carte Imagin’R (réservée pour le moment aux étudiants) à tous les jeunes de moins de 26 ans.

Deuxième axe du projet, la Justice Sociale. 2 points ont retenu mon attention. Tout d’abord, lier le financement d’équipements public dans les communes par la région à la politique de mise
en place de logements sociaux. Plus la commune s’investit pour atteindre l’objectif régional de 30% de logements sociaux, plus la région financera des écoles, crèches, etc.
Ensuite, sur le principe des labels HQE (Haute Qualité Environnementale), Huchon propose de créer un label HQS (Haute Qualité Sociale) qui intégrera des critères sociaux dans les choix des projets
que la région financera.
Autre volet social du projet, l’écologie. Car « l’écologie n’est pas un luxe », nous souhaitons le développement d’une Ecologie Sociale. Pour aider tous les habitants d’Ile de France à devenir
des « eco-acteurs », la Région prévoit la création de 20 nouveaux « eco-quartiers » respectueux de l’environnement aussi bien dans leur façon d’être desservis par les transports en commun, que dans
leur consommation d’énergie. Pour faciliter le déplacement écologique, en plus du développement des transports, la Région souhaite mettre en place dans de nombreuses villes le principe parisien en
cours de déploiement des voitures électriques en libre-service (Autolib).

la cantineDe nombreuses propositions sont faites pour l’Emploi et la
Formation, 
 comme la poursuite de la politique de création d’emplois avec la création de 10 000 emplois tremplin, ou l’aide aux PME avec la création un Office Régional des PME, action
qui poursuit le dispositif PM’up en cours (dispositif qui doit être source de plus de 6000 nouveaux emplois).
Mais ce qui m’a le plus marqué, surtout car c’est mon domaine d’activité, c’est le développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Si 2008 a vu l’ouverture (grace
entre autre au financement du Conseil Régional) de la Cantine Numérique à Paris qui est un haut lieu collaboratif pour les acteurs numériques (dixit lacantine.org), le projet pour les années à venir prévoit de pousser encore plus loin le concept. En effet les socialistes et leurs amis souhaitent aider à la création
d’un incubateur d’initiatives TIC et à la création d’un Laboratoire de Fabrication pour faciliter la création de prototype. Ca peut paraître un peu barbare exposé de cette façon, mais c’est un
atout incroyable pour de nombreux projets développés en dehors des entreprises classiques ou des circuits universitaires!

Dernier point, le développement de la solidarité, de la vie associative et culturelle. Depuis 1998 et l’arrivée de la Gauche à la tête de la région, ce sont 14 millions d’euros par an qui
sont versés au cinéma. Le même somme est versée tous les ans au monde des spectacles vivants. Et point loin d’être négligeable à mes yeux, la région finance largement les festivals Solidays et Rock
en Seine. Dans son projet, Jean-Paul Huchon souhaite à présent aider aux développement des musiques actuelles (electro, hip hop). 
Car Jean-Paul Huchon est contre une politique qui « dresse les Français les uns contre les autres » et de ce fait, il souhaite créée une journée régionale symbolique pour la lutte contre le racisme
en Ile de France. Cette journée aurait lieue le 23 mai, journée déjà dédiée aux victimes de l’esclavage.

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur le projet de la Gauche pour l’Ile de France, le projet complet est consultable sur le site de campagne

total3_-Bayon.jpgPetit aparté, le billet du jour n’aurait pas du suivre
l’actualité de ma région d’adoption mais plutôt l’actualité de ma ville natale, Dunkerque. Aujourd’hui, Total devait communiquer sur l’avenir de la Raffinerie des Flandres qui emploie 800 personnes
à Dunkerque et dont l’activité est sérieusement menacée alors que Total annonce un profit de 8 milliards d’euros en 2009. La décision définitive devrait arriver dans plusieurs mois, j’aurais donc
largement le temps de revenir sur cette actualité.

 

Partager l’article !
 
Notre projet pour l’Ile de France: Cette semaine a débuté par un nouveau moment fort de la campagne des régionales en Ile de France avec la présen …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized