Archives mensuelles : septembre 2010

L’avenir des voies sur berges parisiennes

voieSurBerges.jpgLundi soir, la mairie du 4ème arrondissement
accueillait la 1ère réunion publique de concertation des parisiens sur le projet de réaménagement des voies sur berges. Point fort du programme de Bertrand Delanoë lors de sa campagne pour sa
réélection en 2008, projet potentiellement révolutionnaire pour le centre de Paris, c’est habité d’une grande curiosité que je me suis rendu à la mairie pour écouter Anne Hidalgo (adjointe au
maire de Paris à l’urbanisme), Dominique Bertinotti (maire du 4ème arrondissement) et Francis Rol Tanguy (directeur de l’APUR – Atelier parisien d’urbanisme).

 

Voici mon retour sur ces 2 heures de présentation et de questions/réponses qui ont réussi à remplir la salle des fêtes de la mairie, preuve de l’intérêt des habitants du 4ème sur ce sujet.

 

Tout d’abord, les quais de Seine sont sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991. Ce qui implique que tout réaménagement des rives doit respecter l’histoire et l’aspect des lieux.
Impossible donc de se lancer dans la construction d’édifices extravagants qui dénatureraient les lieux.

 

bain-samaritaineL’objectif du projet est la réappropriation de la
Seine par les Parisiens et l’amélioration de la qualité de vie dans le centre de Paris. Pour cela le premier point fort du projet est de rendre piéton la rive gauche entre le musée d’Orsay et le
Pont de l’Alma (soit plus de 2 km et 4,5 ha). La rive droite, qui accueille actuellement un axe majeur pour la traversée Ouest – Est de Paris (4000 véhicules par heure aux heures de pointe),
serait transformée en « boulevard urbain » avec une diminution de la largeur de la chaussée et la mise en service de plusieurs feux tricolores. Les piétons pourraient ainsi profiter des futures
aménagements en bord de Seine.

 

Des barges pourraient être installées sur chaque rive pour proposer différentes
activités. Dominique Bertinotti a d’ailleurs fait remarquer à juste titre à certains auditeurs sceptiques que l’on retrouverait des activités parisiennes comme au début du siècle dernier quand de
nombreux bains étaient présents sur la Seine (comme le montre cette photo prise aux abords du Pont Neuf vers 1900).

Les endroits qui le permettrait car n’étant pas dans une zone « résidentielle » comme le bas du Pont Alexandre III ou le Port de Solférino pourrait devenir des lieux de vie nocturne avec
l’implantation de cafés, de scènes en plein air.

 

Faciliter l’accès à la Seine aux piétons permettrait aussi le développement du projet de transport en commun fluvial Voguéo qui n’est pour le moment en service qu’entre la gare d’Austerlitz et
Maison Alfort. Son développement offrirait un moyen original de voyager dans Paris et permettrait également une nouvelle connexion entre certains communes limitrophes de Paris et le centre de la
capitale.

 

 

Comme vous l’aurez surement remarqué, toute ma présentation est au conditionnel. Tout ceci n’est qu’un avant projet avant l’ouverture officielle d’une enquête publique prévue pour début 2011. Le
programme établi par la Mairie de Paris prévoit des consultations similaires dans tous les arrondissements de Paris pour présenter le projet et recueillir les avis et suggestions du plus grand
nombre de parisiens et franciliens possible. Je vous invite tous à y participer si possible car ces réunions sont très instructives et porteuses de beaucoup d’espoir sur l’avenir du centre de la
capitale. Le lancement des premiers aménagements est prévu pour le début de l’année 2012. Il va encore falloir être patient… En attendant il va être possible très prochainement de se renseigner
sur le projet en se rendant sur le site du projet: http://www.bergesdeseine.paris.fr

 

 

 

Partager l’article !
 
L’avenir des voies sur berges parisiennes:
Lundi soir, la mairie du 4ème arrondissement
accueillait la 1ère réunion publique de concertati …

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized