Handala

C’est aujourd’hui le vote à l’Assemblée Générale des Nations Unies sur l’adhésion en tant qu’état membre de la Palestine. Ce devrait être
l’occasion de voir encore une fois l’Europe et les Etats-Unis rater le train de l’histoire en freinant toujours la reconnaissance de ce beau pays. Pour l’occasion, je laisse le dessinateur Naji
al-Ali (1937 – 1987) présenter le plus célèbre des enfants palestiniens, Handala:

handala.jpg

« Handala est né à l’âge de 10 ans et depuis son exil les lois de la nature n’ont aucune emprise sur lui. Il ne recommencera à croître que lors de son retour sur sa terre natale. Il n’est pas un
enfant bien portant, heureux, serein et couvé. Il va nu-pieds comme tous les enfants des camps de réfugiés. Ses cheveux sont ceux de l’hérisson qui utilise ses épines comme arme. Bien qu’il soit
rude, il a l’odeur de l’ambre. Ses mains, toujours derrière son dos, sont le signe du rejet des solutions porteuses de l’idéologie impérialiste et sioniste. Au début il était un enfant
palestinien, mais sa conscience s’est développée pour devenir celle d’une nation puis de l’humanité dans sa totalité. Il a fait la promesse de ne jamais se trahir. Handala veut dire amertume.

Handala est le témoin de cette ére qui ne mourra jamais, il pénètre la vie avec une force qui ne le quitte jamais, une légende dont l’existence est un défit à l’éternité. Ce personnage que j’ai
créé ne disparaîtra pas après moi. Je ne crois pas exagérer en disant que je serai immortalisé à travers lui. »

Naji al-Ali

 

Partager l’article !
 
Handala:
C’est aujourd’hui le vote à l’Assemblée Générale des Nations Unies sur l’adhésion en tant qu’état membre de la Palestine. Ce devra …

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les commentaires sont fermés.